La pression internationale contre le régime tchadien commence à porter ses fruits

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

La pression internationale contre le régime tchadien commence à porter ses fruits
 
L'opposant Lol Mahamat Choua enlevé le 3 février par des hommes armés à la fin de la bataille de N'Djamena a été « retrouvé vivant », a annoncé jeudi soir le ministre de l'Intérieur tchadien Ahmat Mahamat Bachir, a-t-on appris d'une source de l'AFP en début de soirée.

Le ministre de l'Intérieur du Tchad annonçait la veille, mercredi 13 février, que « les trois membres de l'opposition démocratique tchadienne auraient été enlevés soit par les rebelles soit cachés par leurs familles.» Ajoutant que « les domiciles des opposants se trouvaient dans les zones occupées par les rebelles.» Moins de quarante-huit heures après, le même ministre de l'Intérieur tchadien annonce par un communiqué laconique avoir retrouvé vivant l'un des opposants enlevés.

Le régime tchadien commence à lâcher du lest sous la pression de la communauté internationale. Il est cependant souhaitable que toutes les personnes civiles arrêtées de manière extrajudiciaire soient relaxées dans les plus brefs délais. La mobilisation internationale autour de cette question ne fléchit pas face à la libération parcellaire de l'ancien président Lol.

Commenter cet article