Le Quai d'Orsay n'a toujours pas de nouvelles

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

Déclaration à propos des personnalités politiques tchadiennes arrêtées ou disparues
France Diplomatie

undefined

Le ministère des Affaires étrangères et européennes précise ce qui suit à propos des personnalités politiques tchadiennes arrêtées ou disparues :

1) Nous continuons de rechercher des informations sur la situation de MM. Ibni Oumar Mahamat Saleh et Ngarlejy Yorongar. Notre ambassadeur à N’Djamena s’est à nouveau entretenu en fin de matinée ce jour avec le président Déby de cette question pour lui signifier l’importance qu’elle revêt pour les autorités françaises. Le président tchadien l’a assuré que les recherches se poursuivaient.

2) M. Lol Mahamat Choua est en contact avec le CICR. Il a reçu la visite cet après-midi du délégué de la Commission européenne à N’Djamena, qui l’a trouvé en bonne santé. M. Lol Mahamat Choua a noté que ses conditions de détention s’étaient substantiellement améliorées depuis la visite qu’il avait reçue, le 14 février, de l’ambassadeur de France. Il est inexact que notre ambassadeur au Tchad ait affirmé, à la suite de cette visite, avoir trouvé M. Lol Mahamat Choua affaibli.

3) A notre connaissance, le général Kamougué n’a pas été arrêté. Il entretient des relations régulières avec son parti, la Coordination des partis politiques pour la défense de la constitution (CPDC). L’ambassade ne l’a pas rencontré, à la différence d’autres opposants également membres de la CPDC qui poursuivent leur activité politique.

Publié dans FRANCE ET TCHAD

Commenter cet article