Disparition de deux opposants: des avocats vont déposer plainte à N'Djamena

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

arton106-100x115-copie-1.jpgundefinedundefined
Quatre avocats tchadiens, assistés de William Bourdon du barreau de Paris, vont porter plainte à N'Djamena pour "détention et arrestation illégales", après la disparition de deux opposants au régime du président tchadien Idriss Déby, ont-ils annoncé mardi dans un communiqué reçu à Paris.

La plainte sera déposée entre les mains du procureur de la République de N'Djamena, soulignent-ils, sans précision de date.

Les avocats en appellent au président Nicolas Sarkozy pour qu'à l'occasion de son déplacement à N'Djamena --prévu mercredi d'après la présidence tchadienne-- "il obtienne du président Déby les informations les plus précises possibles sur les circonstances de l'arrestation, les lieux de détention de MM. Ngarlejy Yorongar et Ibni Mohamat Saleh et les charges qui pèseraient à leur encontre", ajoute le communiqué.

Les quatre avocats tchadiens demandent "solennellement" à M. Sarkozy de les rencontrer lors de sa visite, "de sorte qu'il puisse être réellement et parfaitement informé de la situation sur place".

"Ils attendent du président Sarkozy d'avoir des garanties d'accès immédiat à leurs clients dont la libération s'impose en tout état de cause", indique encore le communiqué, daté de Paris et de N'Djamena.

Mes Betel Nigananbji, Mahamat Hassan Abakar, Jean-Bernard Padaré, Mialelgar, tous quatre du barreau de N'Djamena, ainsi que William Bourdon, se disent "très sérieusement préoccupés" du sort de leurs deux clients, disparus depuis l'attaque rebelle de début février contre N'Djamena et que les autorités tchadiennes nient détenir.

"Dans ces conditions la responsabilité du président Sarkozy, dès lors qu'il maintient son déplacement à N'Djamena, est lourde eu égard aux informations alarmantes recueillies par les signataires du présent communiqué", poursuivent les avocats, sans plus de précisions.

Nicolas Sarkozy se rend mercredi à N'Djamena pour une brève visite, au cours de laquelle il sera reçu par son homologue tchadien Idriss Deby Itno, a annoncé mardi la présidence tchadienne sur son site internet. Elle n'a fourni aucun détail sur le programme de la visite.

Commenter cet article