RENCONTRE POUR LES 3 MOIS DE CAPTIVITE DU DEMOCRATE IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

« La lutte politique au Tchad est une lutte de longue haleine nous ne demeurons pas éternel mais le Tchad et le Parti eux resterons, l'histoire est là pour témoigner et le peuple pour nous juger »

 

IBNI OUMAR MAHAMAMAT SALEH, Second congrès du PLD, 1999

 

A l’occasion des trois mois de captivité de l’opposant IBNI OUMAR MAHAMAT

SALEH, le Comité de Soutien à Monsieur le Dr IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH et l’Association des Étudiants Africains d'Orléans ont l’honneur de vous informer qu’ils organisent une rencontre le 3 Mai 2008 à 16 h au café restaurant l'indien (café situé à la Station de tramway Université l'indien proche du campus de l'université d'Orléans).

Cette rencontre aura pour but d'échanger sur la nature des pouvoirs politiques en Afrique (le cas du Tchad en particulier), de préparer la grande mobilisation pour IBNI OUMAR à Bruxelles et surtout de demander une fois de plus la libération du Dr IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, Secrétaire Général du PLD (Parti pour les Libertés et le Développement) et porte-parole de la CPDC (la Coordination des Partis Politiques pour la Défense de la Constitution arrêté par ce régime dont le chef (Déby) n'arrive pas à assumer ses actes.

Cette rencontre verra la présence de députés de la région, de la presse orléannaise, de la communauté tchadienne d’Orléans, des mathématiciens de l'Université d'Orléans, des amis Africains et Français qui partagent notre peine et qui soutiennent nos revendications.

Nous invitons tous les démocrates à venir massivement comme les précédentes fois pour le triomphe de la justice et de la démocratie dans notre pays meurtri par cette dictature qui se drape du manteau de la démocratie.

 

Pour toute information veuillez contacter : M Mohamed Saleh IBNI OUMAR

Tél : 06 86 33 85 99

Mail : mohamedibni@yahoo.fr

Chemin Blog : http://prisonniers-politiques.over-blog.com

Chemin pétition: http://smf.emath.fr/PetitionSaleh/

Commenter cet article