RENCONTRE POUR LES 4 MOIS DE CAPTIVITE DU DEMOCRATE IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens







 

RENCONTRE POUR LES 4 MOIS DE CAPTIVITE DU DEMOCRATE IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH

« Nous souhaitons tous  être associé aux discussions en cours (à Tripoli) avec l’opposition armée car Seul un dialogue inclusif avec toutes les différentes composantes du pays peut jeter les bases d’une paix durable au Tchad »

  IBNI OUMAR MAHAMAMAT SALEH, Intervention sur RFI datée du 26-06-08

 

A l’occasion des quatre (4) mois de captivité de l’opposant IBNI OUMAR MAHAMAT

SALEH, le Comité de Soutien à Monsieur le Dr IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH a l’honneur de vous informer qu’il organise une manifestation non pas le 3 juin 2008 mais le samedi 7 juin 2008 de 14h à 16 h à la place des invalides TP numéro 2.


Cette manifestation, qui prendra la forme d’un rassemblement pacifique, avec des banderoles, distribution de tracts, animation vocale, aura pour but de rejeter la commission d’enquête bidon créée de toute pièce pour brouiller les pistes, et surtout
de demander une nième fois de plus la libération du Dr IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, Secrétaire Général du PLD (Parti pour les Libertés et le Développement) et porte-parole de la CPDC (la Coordination des Partis Politiques pour la Défense de la Constitution arrêté par ce régime dont le chef (Déby) n'arrive pas à assumer ses actes.

Cette rencontre verra la présence de la communauté tchadienne en France, des amis Africains et Français qui partagent notre peine et qui soutiennent nos revendications.

Nous invitons tous les démocrates à venir massivement comme les précédentes fois pour le triomphe de la justice et de la démocratie dans notre pays meurtri par cette dictature qui se drape du manteau de la démocratie.

 

Pour toute information veuillez contacter : M Mohamed Saleh IBNI OUMAR

Tél : 06 86 33 85 99

Mail : mohamedibni@yahoo.fr

Chemin Blog : http://prisonniers-politiques.over-blog.com

Chemin pétition: http://smf.emath.fr/PetitionSaleh/

 

Commenter cet article