Bientôt 5 mois sans nouvelles de IBNI OUMAR

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR

Le 3 juillet 2008 cela fera cinq mois qu’Ibni Oumar Mahamat Saleh a été brutalement enlevé à son domicile. Depuis nous sommes sans nouvelles. Parce que nous avons l’espoir chevillé au corps nous espérons qu’il est toujours vivant et qu’il pourra bientôt sortir de l’endroit où il est sequestré et reprendre son activité en faveur de la démocratie et de l’unité des Tchadiens dans le plus grand respect des personnes.

Cela fait longtemps qu’Ibni Oumar est notre ami. Nous l’avons connu alors qu’il était ministre du Plan. Nous avions alors été frappés par la diversité de ses centres d’intérêt, sa curiosité, son ouverture et aussi son calme et sa loyauté. Depuis nos rencontres étaient fréquentes au Tchad comme en France et nous abordions toujours les mêmes sujets : la paix, la recherche de l’unité à travers l’inter-compréhension, l’accroissement et la transmission des connaissances…

Cet homme de sciences et de Culture présentait une alternance magnifique pour son pays qu’il aimait profondément et que nous aimons aussi pour y avoir consacré la majeure partie de notre vie de chercheur.

Nous n’acceptons pas qu’il ne soit pas parmi nous, nous réclamons la vérité sur son sort et nous l’attendons.

 

Marie-José Tubiana. Chercheur CNRS. Présidente de l’association « Pour mieux Connaître le Tchad »

Publié dans SOUTIENS POLITIQUES

Commenter cet article