Affaire IBNI OUMAR: Le MPS et les ITNO veulent nous mener en bateau

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR

Depuis le début de l’enlèvement de IBNI OUMAR, tous les protagonistes n’ont pas pour ma part été de bonne foi.

Que ce soit le gouvernement français ou tchadien, que ce soit l’opposition tchadienne.

On est convaincu à l’heure présente que si mon père a été assassiné (parce que cette commission à la solde de Déby ne nous apprend rien de nouveau, ne fait que répéter ce que l’on criait sur toutes les ondes, nous parle de décès alors que le terme approprié serait actes de barbarie ayant entrainant la mort…), c’est Déby lui-même qui s’en est chargé. Il serait le seul responsable de cet acte criminel et il répondrait de ce forfait tôt ou tard et d’une façon ou d’une autre soyons en sûrs.

 

Cette commission, en complicité avec le clan Zaghawa en place, les ITNO, les caciques du MPS qui espèrent avoir la grâce de leur chef et peut être même de quelques stratèges français veulent rejeter la responsabilité sur un quelconque groupe isolé de militaires. Sachez Monsieur Mahamat Hissein qu’en tant que ministre de la communication et en tant que tchadien, on ne parle plus de politique à ce stade mais de haine envers une personne, sachez que Idriss Déby a toujours haï IBNI OUMAR la seule personne qui le remettait à sa place.

On sait ce que vous mijotez, vous cherchez à écarter la responsabilité de votre président mais à quel prix. Il est connu de tous pour être un sanguinaire et un anarchiste.

 

L’espoir de revoir mon père est mince mais nous continuerons à le garder tant que Déby ne nous aura pas livré son corps et avouez son crime s’il l’a assassiné.

S’il l’a fait ce serait une erreur politique énorme et les conséquences seront sans précédent. Une perte pour le Tchad car il est sans nul doute l’espoir du changement et de l’alternance démocratique.

Il est le seul à avoir tenu tête à Déby et ses sous fifres au point de les exaspérer. Le seul qui peut concilier les tchadiens dans leur ensemble. Et cela est connu de tous sans exception.

 

Et là, c’est un message que je lance aux tchadiens de tous les horizons, à certains membres du gouvernement, à certains des camarades d’IBNI OUMAR de la CPDC qui l’ont trahi dès l’annonce de sa disparition et qui nous ont permis à nous la jeunesse tchadienne de les voir sous leur vrai jour, à la France qui nous regarde sombrer par le biais de ce régime sanglant et clanique qu’elle nous impose : prenons nos responsabilités. En enlevant IBNI OUMAR et en l’assassinant comme se plait à le dire la commission de Déby, le chef de l’Etat tchadien et son clan nous ont montré le mépris avec lequel ils nous traitent au quotidien et en disant cela aucun tchadien ne me contredira. On est devenu des moins que rien à leurs yeux et grâce à leurs protecteurs français ils se sont crus invincibles mais nul n’est eternel et vous serez jugés. Tous ceux qui collaborent avec ce clan sont-ils aveugles. Réveillons nous et il faut que l’on dise tout haut notre amertume et notre colère.

Si Déby a assassiné IBNI OUMAR il faut qu’il sache qu’il s’en est pris à la mauvaise personne et aucun de ses complices n’en sortira indemne. C’est l’avenir d’un pays que vous avez transformé en entreprise qui est en jeu. Ceux qui ont enlevé IBNI OUMAR n’étaient pas de l’ANT mais des gens du clan ITNO. Je suis sur de cette allégation, ayez le courage de nous dire la vérité pour chacun puisse prendre ses dispositions. On a peut être perdu un père mais personne ne pourra nous arracher notre pays soyez en certains.

 

 

Hicham IBNI OUMAR

00 (33) 6 68 31 58 43

hichamibni@hotmail.com

 

Commenter cet article