Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vérité apparîtra sous peu: Hommage à Docteur IBNI !

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR




Oui, on a assassiné docteur de la jeunesse tchadienne mais, on a oublié que d’autres sont encore là pour les mêmes idées avec le même courage, la même détermination. Nous avons ta bénédiction pour y arriver inchallah !


Tu es ancré dans nos têtes docteur et, nous avons le droit de ne pas t’oublier par ce que tu ne mérites pas ça! Durant toute ta vie, ton seul soucis c’était l’éducation et la promotion de la jeunesse tchadienne qui ont occupé une grande partie dans tes objectifs; au moment où beaucoup de tes compatriotes choisissaient de rester en occident pour gagner plus d’argent et se protéger, toi, tu as plutôt opté pour le retour au bercail malgré la situation chaotique de l’époque. Tu as partagé avec nous tes nobles connaissances en mathématiques acquises à la sueur de ton front. Tu es un modèle pour nous.


Nous la jeunesse tchadienne, nous sommes encore en deuil depuis que la commission de Deby, n’a pas donné suite à nos demandes incessantes et fondées, nous voulons seulement une chose faire notre deuil. Deby et consorts connaissent bien ce que cela vaut en Afrique, faire le deuil de son frère, père, mère, cousin, mari et autres est très important donc nous attendons toujours une déclaration en ce sens! Ils ne devront pas avoir peur maintenant de nous cacher encore la vérité, un proverbe populaire de chez nous dit : « on ne peut pas cacher la lueur du soleil par la main, la vérité apparaîtra un jour pour nous permettre de faire notre deuil. » Quand, son fou de fils était mort dans des conditions rocambolesques à Paris, il a organisé un deuil presque national pour lui rendre un dernier hommage qu’il ne méritait pas. Toute l’administration tchadienne était au point zéro, or on connait bien que celui-ci n’a rien apporté pour ce pays. C’est avec l’argent du contribuable tchadien qu’il est allé faire sa vie sur le dos du peuple. Loin est pour nous de parler du défunt mais nous sommes obligés de rappeler à son président de père ce que ca vaut la mort pour une famille.

Pendant ton combat politique, tu es resté homme honnête, humble, sage et courtois à l’égard de tous tes compatriotes qui ont eu la chance de te côtoyer comme moi lors de assise au CEFOD, tu disais à nous les étudiants de nous battre pour la démocratie et la liberté en nous citant beaucoup d’exemples concernant ce que tu pensais inaliénable comme sa liberté de religion, droit à l’éducation pour tous reconnu par la constitution. Aujourd’hui docteur, nous gardons de toi que de très bons souvenirs d’un père exemplaire toujours à l’écoute de ses enfants. D’un éducateur soucieux pour la réussite de ses concitoyens.

Tu nous a montré en 2001 lors des élections truquées par la complicité de YOKABDJIM MADIGUI que tu étais au dessus de ce qu’on appelait par simple mépris la division Nord /Sud malgré l’appel d’un certain Imam de la grande mosquée de N’Djamena pour voter en faveur de Deby pour des raisons inavouées., Ton seul soucis durant ta lutte était seulement pour le bien-être de tous les tchadiens, tu ne connais pas ce mot dans ton vocabulaire.

La commission de Deby avec son président, un imminent avocat et de surcroit président du barreau des avocats tchadiens n’a pas jugé utile de nous dire la vérité sur les circonstances et les mobiles de ton assassinat ignoble en demandant seulement aux mêmes personnes qui t’on assassiné de continuer à chercher et à faire connaitre les circonstances de ta mort, nous leurs diront haut et fort ce qu’ils ont concocté comme rapport n’empêchera pas de réclamer la vérité par ce qu’elle est bien sur ailleurs. Tous le monde le sait aussi, dites nous ce que vous avez fait avec l’argent du peuple pour chercher à blanchir ceux qui ne sont pas à blanchir. Ne soyez pas surpris que ce même peuple vous demandera des comptes un jour. De ce que vous avez fait de son argent.

Tes anciens camarades de la famille politique, qu’hier tu te démêlais pour faire entendre votre voix commune, t’ont laissé pour aller à la soupe de Deby eux aussi. A monsieur Lol Mahamat Choua, qu’on accuse de ne pas dire grand-chose sur ta mort, nous jeunesse te demanderons docteur de le pardonner par ce qu’il est mêlé depuis toujours. Nous ne sommes pas surpris docteur que ceux là cherchent sur votre dos à se faire entendre en vous confiant le poste de porte-parole par ce que si c’était eux, personne ne sera prête à leur prêter oreille même pour une seule seconde pour les écouter. Nous connaissons bien leurs agissements depuis longtemps. Et voilà, la vérité est là ils sont tous de l’autre côté assis avec le même dictateur sur les tombes des tchadiens tués. A Ngarledji Yorongar Le Moibo coordonateur de FAR, je lui prierai de ne pas rentrer au pays dans les conditions actuelles. Si la France complice de toujours de Deby veut se débarrasser en vous renvoyant sur leur sol considéré toujours comme terre d’accueil, demandez aux autres pays qui connaissent mieux les problèmes du Tchad qu’ils vous accordent asile. Nous sommes convaincus qu’ils entendrons raison. Nous vous prierons de ne pas dormir sur vos oreillers dans les hôtels en France mais plutôt de sortir et organiser des conférences soit en dans les reste de l’Europe, Amérique, Canada, Afrique, Chine et partout où les gens de bonnes volonté peuvent nous aider à nous débarrasser de ce dictateur.

Nous la jeunesse tchadienne de tout bord, du « Mouvement des Jeunes pour la Démocratie et les Libertés » MOJEDEL_TCHAD2008, réclamons une fois de plus la vérité. Nous disons à ceux qui ont truqué la vérité que demain ils seront rattrapés par la vérité elle-même.

Ta famille (enfants, épouse, frères, cousins, cousines) la jeunesse tchadienne et tes militants et admirateurs veulent faire leur deuil, la seule chose que nous demandons c’est de nous montrer où tu es enterré pour te rendre un dernier hommage que tu le mérites. Pour nous, nous ne dérobons pas à cette de demande fondée.

Un jour, les nouvelles autorités qui s’installeront bientôt, nous donnerons la chance de faire notre deuil, nous en sommes convaincus. Camarades, il ne nous reste pas grand-chose pour la victoire finale. Nous avons du changement dans l’air, soyez prêts pour aider à faire la place à la démocratie et à la liberté la vraie tant attendue par le peuple tchadien dans son ensemble.

Les étudiants de toutes les facultés, des grandes écoles, des diplômés, chômeurs, retraités, les veuves et veufs, les orphelins les tchadiens éparpillés dans le monde se mobilisent pour se débarrasser du sanguinaire sans cœur, du dictateur sans son égal dans le monde. La jeunesse tchadienne dans son ensemble veut se libérer et elle se donne les moyens pour y arriver. Si, aujourd’hui tous les yeux sont tournés pour aider le peuple congolais(RDC) à régler leurs conflits qui datent à peu près de la même génération que les nôtres, la communauté internationale continue à soutenir un seul type(Deby) pour des raisons qu’on connaît peu. Les problèmes du Tchad actuel, ce n’est pas général Nouri, ni Timan,ni Nahor ni Abakar Tollimini Adouma, ni Yoro, ni Kebzabo, les frères Koullamalah, ni colonel Soubiane ni les ADH,ni la presse tchadienne mais plutôt d’un arnaqueur, délinquant véreux, d’un tueur à gage d’un menteur de gros calibre connu de tous avec son amateurisme de gouvernance sans l’art et son de destruction. Le peuple tchadien a trop souffert de ses agissements; le peuple tchadien ne veut rien d’autre que la démocratie, la liberté, la sécurité pour s’occuper de l’éducation de ses enfants. Nous jeunesse tchadienne continuons la lutte armée déjà engagée par vous même si certains nous diront ce n’est pas le chemin que tu as choisi.

Le peuple vaincra par tous les moyens!!!!

KOULDEGUI D.
mojedel_tchad2008@yahoo.fr

Publié dans SOUTIENS POLITIQUES

Commenter cet article

Laurent SAID 27/11/2008 13:15

En espérant que, cette fois..., mon commentaire ne disparaisse pas.

"la communauté internationale continue à soutenir un seul type(Deby) pour des raisons qu’on connaît peu" dit l'auteur.

Ces raisons sont connues et dénoncées depuis un certain temps:

Deby sert au Grand Jeu américain (pétrolier et politique). Sous l'impulsion des "américains de Paris" Sarkozy et Kouchner, la France Officielle a décidé de servir de sous traitant à cette entreprise (au Tchad et ailleurs...).
Deby fera tout ce qu'on lui demande en échange d'un soutien aveugle pérénisant sa rente et Ibni faisait potentiellement obstacle en remettant en cause la présence des bases militaires françaises.

L'assassinat a été motivé par l'ombre que l'universitaire, laique, démocrate, incorruptible, cultivé, ... faisait planer sur la médiocrité, la corruption, l'inculture et la violence.
Mais il a été permis par le silence actif et interessé des autorités françaises au courant de son kidnapping, de sa torture, de son exécution.

Je regrette que mon pays soit dirigé (depuis longtemps...) par des responsables qui méprisent à ce point l'Afrique en général, le Tchad en particulier.

Le temps de la repolitisation des masses est venue en Afrique.
Partout le dynamisme permet des progrès notables.
Identifier les responsables locaux et les parrains (occidentaux et non occidentaux) de la mise en coupe réglée du continent n'est qu'une étape.

Ibni vit par ses idées et objectifs !