Affaire Ibni : Déby Itno "outré" par Sarkozy

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR


                    

Deux phrases sont jugées particulièrement désobligeantes à N'djamena. celle où le président français affirmait qu'il n'a jamais cessé de réclamer auprès de plus hautes autorités tchadiennes un engagement résolu de leur part pour établir au plus vite les responsabilités



Le président Idriss Deby Itno n'a guère apprécié le ton de la lettre envoyée le 19 février par son homologue N. Sarkozy aux élus français Gaëtan Gorce et Jean -Pierre Sueur, qui s'inquiétaient des progrès de l'enquête sur la disparition, il ya un an, de l'opposant Ibni Oumar mahamat saleh. Deux phrases sont jugées particulièrement désobligeantes à N'djamena. celle où le président français affirmait qu'il n'a jamais cessé de réclamer auprès de plus hautes autorités tchadiennes un engagement résolu de leur part pour établir au plus vite les responsabilités et punir les coupables devant la justice. Et celle où il s'engage à s'assurer auprès des mêmes autorités "qu'aucun effort ne sera ménagé pour que les investigations aillent jusqu'à leur terme".Commentaire d'un proche de Deby Itno: " Le Président est outré. C'est du néocolianisme judiciaire. Nous n'aurons jamais dû accepter de rendre à Sarkozy les gens de l'Arche de Zoé, encore moins de les gracier."

Jeune Afrique

Publié dans SOUTIENS POLITIQUES

Commenter cet article