JEAN-YVES LE DEAUT, député de Meurthe-et-Moselle demande des comptes à Rama Yade sur le sort de IBNI OUMAR

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR



Situation du Tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh

M. Jean-Yves Le Déaut attire l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée des affaires étrangères et des droits de l'homme sur la situation de M. Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu lors de l'attaque de la capitale tchadienne N'Djamena par des groupes rebelles au mois de février 2008.

 
M. Ibni Oumar Mahamat Saleh a été universitaire et a soutenu sa thèse en France. Ancien recteur et ancien Ministre, il a été l'un principaux défenseur des libertés politiques et des droits de l'homme au Tchad. À l'instigation du Président de la République, une commission d'enquête relative à ces événements a été mise en place, qui a rendu son rapport le 3 septembre 2008.

Il en ressort que l'implication de l'armée nationale tchadienne dans l'enlèvement de M. Saleh, notoire opposant au régime en place, ne fait aucun doute, et que l'on peut légitimement s'interroger sur le rôle joué en la matière par les plus hautes autorités politiques de ce pays.

Étant donné l'influence dont y jouit la France, tant sur le plan diplomatique que militaire, il lui demande quelles mesures envisage le Gouvernement afin que, dans les plus brefs délais, soient identifiés et traduits devant la justice les auteurs et commanditaires de cette disparition.



Jean Yves Le Déaut   
11-03-2009

Commenter cet article