Gaëtan Gorce, député socialiste, sur la disparition de l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR

Par Christophe Boisbouvier


« je n'ai évidemment pas les moyens de le démontrer... je pense qu'elles n'ont pas de responsabilités dans ce qui s'est passé. Mais je suis convaincu que les autorités françaises, je ne sais pas à quel niveau, savent ce qui s'est passé».

 

papa-avant.jpgUne première dans l'histoire du Parlement français. Les députés, réunis en séance publique, vont être invités à débattre et à voter une résolution sur le cas d'un homme politique africain, l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu à Ndjamena au Tchad depuis deux ans. En prélude à ce débat sans précédent, le député socialiste Gaëtan Gorce a entendu mardi à huis clos l'ambassadeur de France à Ndjamena.


tags : France - Tchad

Commenter cet article