le lundi 7 décembre, témoigneront lors d’une journée spéciale (Mohamed Saleh Ibni,...)

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

SF 09 M116

MARATHON DES LETTRES 2009

Du 5 au 13 décembre, Amnesty International mobilise le public pour agir mondialement en faveur de « personnes en danger »

Paris, le 23 novembre 2009 - Autour de l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (10 décembre), Amnesty International (AI) organise le « Marathon des lettres »
du 5 au 13 décembre 2009 à travers 36 pays. De la Mongolie au Burkina-Faso en passant par la France, cet événement majeur donne l’occasion aux citoyens d’agir pour d’autres personnes dont les droits fondamentaux sont menacés ou violés et d’attirer l’attention du monde à leur égard.

Dans plus de 120 villes en France, que ce soit via internet ou lors d’événements, les militants d’Amnesty International France (AIF) inciteront le public à dénoncer la situation de
14 personnes en danger
mais aussi à leur exprimer leur solidarité.

« Avec une simple signature ou un message de soutien, chacun peut contribuer efficacement à la défense des droits de ceux qui en sont privés, explique Geneviève Garrigos, présidente d’AIF. « Les pétitions et les lettres envoyées massivement du monde entier et dans un temps très court aux autorités ont souvent un impact décisif sur la situation des personnes pour lesquelles nous intervenons ».

En 2008, 295 000 signatures ont été récoltées des quatre coins du monde, dont 35 000 en France, en faveur de « personnes en danger » (prisonniers d’opinion, personnes torturées, maltraitées, défenseurs des droits humains harcelés et menacés). Dans les mois qui ont suivi, plusieurs d’entre elles ont vu leur situation évoluer positivement.

Lors d’événements publics ou encore sur le chat du site dédié, AIF donnera la parole à ceux qui se battent au quotidien contre les violations de leurs droits ou de leurs proches :

  • le lundi 7 décembre, témoigneront lors d’une journée spéciale : Lamba Soukouna, victime de violences policières en France, Patricia Torres, plaignante d’Atenco au Mexique pour violences sexuelles, Gisèle Ndokayi, fille d’un colonel de RDC torturé et détenu sans jugement et Mohamed Ibni, fils d’un disparu tchadien, Mouhieddine Cherbib, président d’un comité de soutien aux manifestants de Gafsa (Tunisie),

  • le 9 décembre, pour la première fois en France, Rebiya Kadeer évoquera la situation de son fils prisonnier et parlera du combat qu’elle mène dans le monde pour la défense des droits des ouïghours en Chine.

Informations détaillées et dossier de presse sur le Marathon des lettres : www.amnesty.fr/marathon

Pour toute demande de visuels ou d’interview de témoins/porte-parole, veuillez nous contacter.

« La Parole aux droits de l’Homme » :
Journée du 7 décembre organisée à Sciences Po Paris avec le Master of Public Affairs

Conférence de presse 12h30-13h15 – en présence de :

Dr Erhard Friedberg, Directeur du Master of Public Affairs, Sciences Po,

Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International,

François Zimmeray, ambassadeur des Droits de l’Homme

et des témoins présents lors des débats publics de l’après-midi

De 14h à 19h seront organisés des échanges autour des violations des droits humains au nom de la sécurité auxquels interviendront des témoins, des universitaires et des spécialistes du monde associatif.
Les jeunes militants d’Amnesty International sensibiliseront le public et les étudiants et les feront participer aux actions menées en faveur des personnes en danger.

Contact presse Amnesty International France :

Laure Delattre / Marilyne Griffon / Aurélie Chatelard

01 53 38 65 41 - 66 23 -65 77 / 06 76 94 37 05 - spresse@amnesty.fr

Publié dans SOUTIENS POLITIQUES

Commenter cet article