Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les députés français demandent que la lumière soit faite sur la disparition d'Ibni Oumar Saleh - Rfi

Publié le par Liberté pour IBNI OUMAR

Alors que l'on est sans nouvelles de l'opposant tchadien depuis février 2008, les députés français ont adopté ce jeudi 25 mars 2010, à l'unanimité, une résolution pour appeler les autorités françaises à faire tout leur possible pour que la lumière soit faite dans cette affaire. Deux ans après sa disparition, le cas d'Ibni Oumar Mahmat Saleh a fait l'objet d'une audition à l'Assemblée nationale française.

« Je réaffirme que la France ne savait pas et ne sait toujours pas les circonstances de la disparition de Mr Saleh et seule l'enquête judiciaire pourra le déterminer... » Pour faire toute la lumière sur la disparition de l'opposant tchadien, comme le souhaite Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, le Tchad a mis sur pied voilà deux ans une commission d'enquête. Cette dernière a recommandé de poursuivre les recherches et pour cela, de constituer un comité de suivi au sein duquel la représentation de la communauté internationale serait représentée.

Axel Poniatowski, le président de la commission des Affaires étrangères et membre de l'UMP, le parti de la majorité présidentielle, affirme : «Ce sont ces deux exigences, énoncées par la commission d'enquête qui fondent la démarche de nos collègues de l'opposition pour demander aux autorités françaises d'entamer des démarches pressantes aux autorités tchadiennes... »

Et cette résolution présentée par la gauche a d'ailleurs été votée à l'unanimité. La France continuera donc de demander aux Tchadiens de faire toute la lumière dans cette affaire... comme le reconnaît le ministre français des Affaires Etrangères «Exiger non, suggérer plus fortement oui, d'accord !» conclut Bernard Kouchner.

Commenter cet article