Trahison ou opportunisme naissant...le diable est partout

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

“[...] nous dirons chapeau cher monsieur. Non pas pour avoir voulu chercher la vérité sur le sort de votre ami. Non pas, non plus, parce la personne disparue fait partie de votre entité politique. Mais simplement parce que vous avez osé défier l’ordre du silence qui a été imposé aux Tchadiens depuis le 03 février dernier; parce que vous avez, de part ce geste probablement insignifiant à vos yeux, montré à tant de nos concitoyens désespérés qu’on peut mettre en péril sa vie pour défendre ses idéaux. Je suis persuadé que vos amis de la CPDC, aujourd’hui bien calés dans leurs strapontins, vous regardent avec des yeux envieux.”

Nous avions écrit ces lignes dans notre paragraphe du jour du 19 mai dernier. La rédaction de tcomtchad, émue par l’audace et la témérité de M.Laokolé, pour sa tentative d’organiser une manifestation contre la disparition du Dr Ibni Oumar, lui avait tressé un vrai laurier. Dix jour après, patatras…  le secrétaire général adjoint du PLD prend un virage à 90 degrés. En effet, nous venons d’apprendre sur les ondes de RFI que M. Jean-Baptiste Laokolé vient d’intégrer, avec Kebzabo et Ali Golhor, le comité de suivi des accords du 13 août dans lequel se prelassaient déjà l’opportuniste Salibou et le félon Lol Choua. Comme le soulignait très pertinemment la journaliste de RFI, le sort du Dr Ibni Oumar n’est vraissemblablement “plus un obstacle à la concertation” avec le dictateur.

Laokolé a ses raisons que la raison ( et les militants du PLD) ignore. Toutefois, dans la confusion et le flou qui entoure actuellement la disparition de M. Ibni, ce revirement extraordinaire de SG adjoint du PLD peut être considéré comme une grave trahison : Parce que, avec lui c’est tout le PLD qui lache IBNI Oumar Mahamat Saleh. Décidemment rien n’est impossible sous les cieux du royaume Déby.

Avec nos pensées pour le Dr Ibni Oumar, nous dirons à ses enfants : Tenez bon, vous ne serez jamais seul dans ce combat.

SOURCE: tcomtchad

Publié dans SOUTIENS POLITIQUES

Commenter cet article