Tchad: l'un des deux opposants politiques disparus est vivant, confirme le Quai d'Orsay

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

Ngarlejy Yorongar, l'un des deux opposants politiques au gouvernement tchadien portés disparus depuis un mois, est vivant et se trouve à Yaoundé, a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, confirmant des informations communiquées par N'Djaména la semaine précédente.

"Le ministre des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner se réjouit de la confirmation que M. Yorongar est vivant et de son arrivée il y a quelques minutes à Yaoundé en provenance de Garoua", indique le Quai d'Orsay dans la soirée.

Le ministre tchadien des Relations extérieures avait affirmé lors d'une visite à Paris le 22 février que Ngarlejy Yorongar était vivant et "v(enait) de réapparaître dans son quartier" de la capitale N'Djaména.

Bernard Kouchner reste toutefois "préoccupé" de la situation du deuxième disparu Ibni Oumar Mohamat Saleh "dont on a à ce jour aucune nouvelle", malgré l'accord donné mercredi par le président tchadien Idriss Déby à la création d'une commission d'enquête internationale.

Amnesty International a accusé les forces gouvernementales d'avoir arrêté Ibni Oumar Mahamat Saleh et Ngarlejy Yorongar le 3 février, après la tentative de coup d'Etat menée par des rebelles, et de les détenir sans inculpation.

Commenter cet article