Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Questions adressées à Monsieur LOUIS Michel commissaire à l’union Européenne

Publié le par Comité de soutien aux opposants tchadiens

Permettez-moi de m’aventurer un peu pour vous poser des questions simples qui interpellent toute l’union Européenne !

1- Le 13 août 2007 , l’Union Européenne à travers son ambassadeurs à N’djamena fut partie prenante à la convention signée ce jour par le parti du président et le CPDC regroupant les partis crédibles de l’opposition démocratiques au Tchad ; que signifie le silence de l’Union Européenne depuis ces neufs mois ?

2- Le porte parole des partis de l’opposition le docteur IBNI OUMAR est porté disparu depuis trois mois, et les tchadiens n’ont enregistré aucune réaction audible de l'UE sur son sort ; on constate par ailleurs qu’en ce qui concerne l’opposant chinois arrêté en CHINE , c’est la fin du monde; sa photo fait le tour du monde ; pour IBNI OUMAR l'Union Européenne garante quelque part du respect des engagements pris dans la convention du 13 Août 2008, compte sur la lassitude de sa famille et des tchadiens pour tourner la page IBNI. Monsieur LOUIS Michel, vos préoccupations sélectives en matières de « droits de l’homme » décrédibilisent votre organisation Européenne !même si, Deby est un passage obligé pour vos projets au SOUDAN, vous devriez au moins sauver les apparences; votre EUFOR se met présentement en place sous le prétexte de défendre des camps des réfugiés Soudanais et déplacés tchadiens; camps que l’opposition armée, malgré ses balades à travers tout le pays ne les a jamais menacés, moins encore les humanitaires qui les gèrent et gagnent leur vie par voie de conséquences .

Monsieur LOUIS Michel, je m’adresse à vous pour dire ceci: les problèmes du Tchad sont politiques; l’UE et vous-même, vous évertuez à ignorer et exclure l’opposition armée de toute négociation avec le pouvoir en place ; toutes vos déclarations publiques relatives à la crise tchadienne corroborent cela, alors qu’ailleurs vous avez joué un rôle important dans le rapprochement entre les rebellions armées et les pouvoirs en place. Aujourd’hui, l’opposition armée est une réalité incontournable, sauf pour vous. On vous croyait beaucoup plus réaliste et aux fins des réalités africaines. Ne vous fiez pas à la France de MONSIEUR KOUCHNER qui transforme tout problème en humanitaire. Notre pays n’a pas besoin d’EUFOR, mais plutôt des solutions pour moins d’exclusion dans sa gestion, pour l’avènement d’un minimum de démocratie, pour le respect de droit de l’homme; pour une gestion saine des ses ressources. L‘humanitaire n’explique rien, sinon veuillez visiter les campagnes tchadiennes vous constaterez qu’elles sont toutes sinistrées; à moins que tout ce qui ne touche par le SOUDAN est sans intérêt pour Monsieur KOUCHNER ! (et les malheureux réfugiés Somaliens, Congolais, Irakiens, Erythréens sont sur une autre planète)

3- La convention devant asseoir les bases d’une participation démocratique des partis politiques de l’oppositions au pouvoir est en jeu et la disparition de son porte parole IBNI OUMAR ne peut passer sous silence; la désignation du nouveau premier ministre Monsieur YOUSSOUF SALEH ABBASS ( parce que originaire même région que le disparu ) ne saurait faire oublier le sort de IBNI OUMAR comme l’espérait Deby . Ce dernier fort de votre soutien continuera comme avant et ne laisserait jamais les mains libres a un premier ministre fut il son ex conseiller.

Tout compte fait, nous avons la fâcheuse impression que la sélectivité des vos préoccupations cachent beaucoup des « non dits » que les tchadiens à travers le forcing de Monsieur KOUCHNER commencent à percer.

Issa Abakar.
NDJAMENA(TCHAD)

Publié dans SOUTIENS POLITIQUES

Commenter cet article